Accueil

Notre méthodologie

Suivi des temps de parole avec Élections Tracker

elections-tracker.fr est un site Internet de suivi des temps de parole et des citations des hommes et femmes politiques dans les médias télévisuels, à ce stade.

Il s’adresse aussi bien aux professionnels (médias, sondeurs, journalistes, partis politiques, etc.) qu’aux citoyens qui cherchent de l’information fiable et transparente sur les sujets traités par les personnalités politiques. Ce site permet, d’une part, de suivre les temps de parole par partis politiques, par personnalités politiques suivies ou par thèmes et, d’autre part, d’avoir avoir accès à leurs discours par écrit et par audio.

Quelle est la différence entre le temps de parole reporté par elections-tracker.fr et celui validé par l’Arcom (anciennement le CSA) ?

L’Arcom est l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique qui garantit le pluralisme sur les antennes. A ce titre, les recommandations adoptées par l’Arcom et les tableaux de relevés de temps de parole qu’elle publie sont les seuls qui font foi et qui ont valeur d’autorité.

L’Arcom a développé au fil des années une expertise sur le suivi de ces temps de parole, avec une granularité et une exigence unique au sein des pays démocratiques.

De fait, en France, les deux piliers garantissant le pluralisme politique sont le contrôle des comptes de campagnes et son corolaire, et le contrôle du pluralisme politique dans les médias. En effet, le financement et l’accès aux médias sont les deux vecteurs clés de diffusion des idées.

S’agissant plus particulièrement du suivi du temps de parole des hommes et femmes politiques, les règles édictées par l’Arcom se sont étoffées au fil des années avec, notamment, les dispositions suivantes :

En pratique, ces temps de parole sont aujourd’hui saisis manuellement par des observateurs au sein des différents médias. Les médias transmettent leur déclaration périodiquement à l’Arcom. L’Arcom effectue ensuite un contrôle, puis publie les données consolidées sur son site Internet.

Pour ce faire, la plupart des médias utilisent, d’une part, le logiciel de saisi et de contrôle des temps de parole « Pluralis.me » et, d’autre part, le référentiel des personnalités politiques géré et mis à jour par l’Arcom via un Intranet dédié. Ce référentiel contient plus de 1000 personnalités à suivre.

Le site Elections Tracker ou elections-tracker.fr n’a pas l’ambition, à ce stade, de suivre les temps de parole des hommes et femmes politiques avec le degré d’exigence et de précision demandé par l’Arcom. En effet, Elections Tracker suit automatiquement les temps de parole et retranscrit les discours vidéos en texte et en audio et ce, en temps réel (délai de latence entre 3h et 12h suite à la diffusion du discours dans les médias).

Concrètement, les temps suivis par Elections Tracker sont les suivants :

L’objectif est d’augmenter le périmètre de suivi au fil des mois (nombre de personnalités politiques suivi et diversité des médias suivis).

Elections Tracker ou elections-tracker.fr permet néanmoins d’enrichir les informations relatives au temps de parole en fournissant une transcription – quasi-fidèle - de l’intervention orale du candidat ou de la candidate. Cette retranscription est ensuite classée par thèmes et accessible via un moteur de recherche.

A ce stade, Elections-Tracker.fr a fait le pari d’une saisie 100% automatisée qui, par nature, est moins précise que la saisie manuelle. Des écarts (en général à la baisse côté Elections-Tracker.fr par rapport aux relevés du CSA) peuvent apparaître avec les saisies manuelles, principalement pour 2 raisons :

Pour la période du 15 février à ce jour, le numéro de version des algorithmes de reconnaissance faciale, reconnaissance vocale et de speech to text est 0.5.

Comment sont retranscrites les citations et comment sont-elles classées par thèmes ?

Nos algorithmes d’intelligence artificielle de speech to text permettent de retranscrire une interview, une citation ou un débat. Le nom des personnalités politiques est conservé dans la retranscription. Le nom des journalistes intervenants est, quant à lui, anonymisé avec la mention « Autre intervenant ».

La qualité de la retranscription fait l’objet d’améliorations constantes. Cette retranscription se fait en temps réel et peut parfois comporter quelques erreurs de sémantique, de ponctuation, etc. que nous tentons de corriger.

Une fois la retranscription de la citation obtenue, nous faisons tourner des algorithmes de classification sémantique pour :

A ce stade, pour identifier les thèmes choisis en vue de classer les citations, ont été étudiés les programmes des candidats de l’élection 2017 et ceux disponibles au 15 janvier 2022 pour l’élection 2022. Il s’agit donc d’une liste limitative.

L’ensemble de ces algorithmes est utilisé par le groupe Lexbase depuis plusieurs années (le speech to text pour les podcasts de Lexradio, la 1ère radio juridique - la correction sémantique et la classification en NLP et NLU pour notre base de 5 M+ décisions de justice, etc.).

Pourquoi lançons-nous une version bêta ?

La version bêta nous permet de tester en situation réelle nos algorithmes et de les faire évoluer, notamment grâce aux commentaires de nos utilisateurs qui souhaitent participer à ce projet. Il s’agit d’une démarche itérative qui, à terme, doit permettre un traitement plus automatisé du pluralisme dans tous les médias.

En effet, le périmètre initial du suivi du pluralisme à la télévision et à la radio ne prends pas en compte les diffusions d’opinions politiques sur Internet (soit en vidéo comme Youtube ou Twitch, soit par écrit) ou même au sein des réseaux sociaux. Seul un traitement 100% automatisé pourra peut-être permettre d’appréhender cette masse d’informations au format toujours plus varié, en temps réel, quand bien même les performances ne seraient pas aussi précises qu’une analyse humaine.

Infographie Notre méthodologie Election Tracker
logo formulaire Election Tracker

Allez encore plus loin !
Découvrez bientôt le tout 1er moteur de recherche sur les extraits de discours des candidat.e.s !

(Lancement d'ici le 30 Mars)

Retourner à l'accueil